Tél : 04 90 34 72 46
Expert incendie Victime incendie Déclaration incendie Expert assurance Expert incendie Victime incendie Déclaration incendie Expert assurance Expert incendie Victime incendie Déclaration incendie Expert assurance
SERIGNAN DU COMTAT
Plan d'accès Envoyer un Email Page Facebook

 

EXPERT D’ASSURANCE / EXPERT D’ASSURE

2 experts qui défendent des intérêts parfois bien différents.

Ce schéma ci-dessous  illustre parfaitement la situation sur le rapport de force échangé entre assureur et assuré lors de la gestion d’un sinistre.

L’assureur pèse lourdement dans la décision finale d’indemnisation face à un assuré bien démuni dont les intérêts sont totalement contradictoires à ceux de l’organisme payeur.

Le premier tend à minimiser la dépense alors que le second cherche juste à obtenir réparation financière des dommages subis.

Le rapport de force n’est pas équitable entre la puissante compagnie d’assurance et la victime d’un sinistre, seule et démunie tant psychologiquement que financièrement.

Pourtant, il existe une possibilité offerte à tout assuré. Les compagnies d’assurances ne communiquent pas excessivement à ce sujet, et pour cause !

Cette possibilité est parfaitement légale, voire contractuelle ! Elle figure bien souvent dans vos conditions générales, autrement-dit, vous payez pour cela sans que l’on vous là propose.

  •  Il s’agit de la possibilité de s’adjoindre des compétences d’un EXPERT D’ASSURE ou contre expert.

Toute victime d'un sinistre peut faire appel à un expert choisi par elle, ceci à tout moment du déroulement de la procédure d'estimation financière des dommages, votre assureur ne peut s’y opposer.

Ainsi assistée, les relations entre assureur et victime tendent à se rééquilibrer.

 

Mais si le principe est excellent pour un souci d’équilibre entre assuré et assureur, la pratique de certains cabinets est parfois fort discutable.

Nous apercevons souvent sur les lieux même d’un sinistre encore fumant, un homme surgir de nulle part en brandissant sa carte de visite, voir un beau contrat tout neuf pré-rempli au nom de la victime.

Souvent, cette personne  vante bien entendu ses excellents services en vous jurant la main sur le cœur, que grâce à lui, vous obtiendrez sans difficultés, au moins 30% supplémentaires de que ce que pourrait vous verser votre assurance, et que ça ne vous coûtera rien ! (Attention, cela dépend de votre contrat d’assurance)

Il s’agit ici de méthodes inacceptables que l’on peut qualifier d’abus de faiblesse.

La victime d’un sinistre est dans un état de vulnérabilité tel que certains experts d’assurés peu recommandables abusent de la situation à leur profit sans aucun état d’âme.

Ils tentent, et bien souvent obtiennent, une signature sur ce qui est nommé un contrat de mission.

Ce contrat lie l’assuré et l’expert  sur une somme en pourcentage que devra lui verser la victime sur l’indemnité qu’il percevra de la part de son assureur.

N’oubliez-pas qu’un contrat vous engage, vous ne pourrez plus le « casser » unilatéralement lorsque vous vous apercevrez de la supercherie.

Si l’intervention d’un expert d’assuré me semble tout à fait indispensable dans le cas de gros sinistres, avant de faire son choix, quelques règles élémentaires sont à respecter de la part de l’assuré.

(N’hésitez pas à nous interroger à ce sujet)

 Conseil :

Ne jamais signer un contrat d’expert d’assuré dans la précipitation !

 

>>> Page suivante : L’expert d’assuré Indispensable?